Sébastien Loeb contraint à l'abandon au Rallye de l'Acropole, Loubet victime d'une crevaison

Sébastien Loeb a dû renoncer sur ennui mécanique. (P. Huit/Presse Sports)

Alors qu'ils trustaient le haut du classement, Sébastien Loeb et Pierre-Louis Loubet ont déchanté ce samedi matin. Le premier a été contraint à l'abandon tandis que Loubet, victime d'une crevaison, est retombé à la 7e place. Thierry Neuville est le nouveau leader du rallye de l'Acropole.

Alors que la première spéciale du jour faisait peur avec ses 33 km au programme, c'est lors de deuxième épreuve de cette boucle matinale que le rallye de l'Acropole a basculé ce samedi. Ou un peu avant pour Sébastien Loeb. Solide leader avec près de vingt secondes de marge sur Thierry Neuville à ce moment-là, le pilote M-Sport Ford a connu un problème mécanique entre les deux spéciales. Malgré de longues minutes passées à tenter de réparer avec sa copilote, Isabelle Galmiche, il a été contraint de renoncer. Une conclusion rageante alors qu'il semblait en position de force pour aller chercher une 81e victoire en WRC.

Puis, dans la spéciale, Pierre-Louis Loubet a été touché à son tour. Cette fois, c'est une crevaison qui a mis fin aux espoirs de victoire du jeune pilote corse. Concédant plus d'une minute à l'arrivée, il a reculé à la septième place.

lire aussi

Résultats des spéciales et classement provisoire

Rovanperä a perdu plus de six minutes

Mais les deux Français n'ont pas été les seules victimes de Perivoli puisque le leader du Championnat du monde, Kalle Rovanperä, a tapé assez sévèrement un arbre, endommageant sa Toyota Yaris Rally1 et perdant plus de six minutes.

Thierry Neuville est donc le nouveau leader du rallye, 18''6 devant son coéquipier Ott Tänak en très grande forme lors de la première spéciale du jour et Esapekka Lappi (Toyota) plus à la peine (+22''5). Dani Sordo (+34''4) tentera de déloger le Finlandais de la troisième place pour ce qui serait un podium provisoire 100 % Hyundai.