Sébastien Loeb prend la tête du Rallye du Portugal

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Sébastien Loeb est en tête du Rallye du Portugal après les quatre premières spéciales. (P. Huit/Presse Sports)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après quatre spéciales, Sébastien Loeb pointe en tête du Rallye du Portugal au volant de sa Ford Puma Rally1. L'Alsacien compte 0''5 d'avance sur Elfyn Evans (Toyota). Sébastien Ogier (Toyota) est sixième, à 6''7 seulement de son compatriote.

Incroyable Sébastien Loeb ! Deux ans après sa dernière apparition sur un rallye terre, le nonuple champion du monde pointe en tête du Rallye de Portugal, sa deuxième apparition en WRC cette année après sa victoire au Monte-Carlo.

lire aussi

Résultats des spéciales et classement provisoire

Huitième de la spéciale d'ouverture sur asphalte jeudi soir, puis gêné par la poussière qui avait envahi l'habitacle de sa Ford Puma à cause d'une portière mal fermée et par sa quatrième position sur la route lors des deux premières spéciales disputées ce vendredi matin, Loeb pointait à la septième place à l'issue de l'ES 3. Mais un chrono canon dans la dernière spéciale de la boucle, grâce à une parfaite gestion de ses pneumatiques, a permis au pilote M-Sport, copiloté par Isabelle Galmiche, de s'emparer de la première place.

« On s'attendait à galérer ce matin à cause de notre position sur la route mais finalement on se retrouve en tête, résumait-il. Avoir deux pneus durs m'a bien aidé et j'ai attaqué fort dans la dernière spéciale. On a bien roulé et la voiture fonctionne bien donc la boucle a été très bonne. »

Loeb compte 0''5 d'avance sur Elfyn Evans (Toyota), qui bénéficie d'une position de départ très avantageuse. Thierry Neuville (Hyundai) complète le podium provisoire, à 3''3 du leader. Sébastien Ogier, lui aussi de retour en WRC après quatre mois de pause, est sixième. « Je n'arrive pas à aller plus vite et je ne sais pas trop pourquoi, il va falloir qu'on analyse tout ça avec l'équipe », commentait le pilote Toyota à l'arrivée de l'ES 4. Rien n'est perdu pour Ogier, qui compte seulement 6''7 de retard sur Loeb.

Les deux autres Français ont connu une entame plus compliquée. Troisième temps de l'ES 2, Pierre-Louis Loubet est ensuite rentré dans le rang et pointe en onzième positon, à 24''3 de son équipier chez M-Sport. Lui aussi sur Ford, Adrien Fourmaux accuse un retard de 11''9 sur l'autre espoir français.

lire aussi

Ogier, intermittent content

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles