Sébastien Loeb reprend la tête du rallye de Grèce devant Pierre-Louis Loubet

Sébastien Loeb a repris les commandes en Grèce. (P. Huit/Presse Sports)

Auteur d'un temps exceptionnel dans la dernière spéciale de la journée, Sébastien Loeb a repris la tête du rallye de Grèce vendredi. Il a devancé Pierre-Louis Loubet et Esapekka Lappi. Kalle Rovanperä, qui a l'occasion d'être sacré champion du monde ce week-end, est distancé.

Déjà vainqueur des trois premières spéciales de vendredi, Sébastien Loeb a « attendu » le dernier chrono de la deuxième journée du rallye de Grèce pour sortir le très grand jeu. Dans les 23 km de Bauxites, il a relégué tous ses adversaires à plus de quatre secondes.

Le pilote M-Sport Ford, troisième au départ de cette spéciale, a même repris la tête de l'épreuve puisqu'il a distancé son coéquipier et compatriote Pierre-Louis Loubet de 10 secondes. Le Corse a noté des problèmes de frein puis de direction assistée dans ce chrono et n'a pas pris de risque. Auteur de deux temps scratch (ses deux premiers en carrière), il rentre tout de même en deuxième position à Lamia, le centre névralgique du rallye.

lire aussi

De retour en Grèce, Sébastien Loeb va jouer sa chance

Peu de chance de voir Rovanperä titré en Grèce

Les deux Français devancent Esapekka Lappi (Toyota) qui a concédé près de neuf secondes dans Bauxites à Loeb. Le Finlandais est désormais à 8''7 du leader. Thierry Neuville (Hyundai) est quatrième à 16 secondes et a vu revenir son coéquipier Dani Sordo en fin de journée (5e à 22'' de Loeb). Ott Tanäk complète un tir groupé Hyundai à la sixième place (+31''1). Il est talonné par Elfyn Evans (Toyota), septième à 34''5.

La mauvaise journée est devenue très mauvaise pour Kalle Rovanperä dans une dernière spéciale où il a lâché 23'' à Loeb. Il pointe en 9e place à plus d'une minute de la tête et ses chances d'être sacré en Grèce (s'il marque 18 points de plus que Tänak) semblent nulles à ce stade.

lire aussi

Tous les chronos du rallye de Grèce