Sébastien Ogier garde son avantage en tête du Rallye Monte-Carlo

Au terme des trois spéciales de la boucle matinale, samedi, Sébastien Ogier (Toyota) est toujours le leader du Rallye Monte-Carlo, avec 30" d'avance sur son coéquipier Kalle Rovanperä.

Pour le moment, tout se passe bien pour Sébastien Ogier sur les routes de Monte-Carlo. Le pilote français, déjà vainqueur à huit reprises sur ce terrain, a passé sans encombre la boucle matinale samedi, composée de trois spéciales et 56 km, en décrochant notamment le scratch dans l'ES10, un parcours qu'il a particulièrement apprécié.

« Il est important de minimiser les risques tout en gardant un bon rythme, a-t-il commenté au terme des trois spéciales. Quand je sens que c'est dangereux dans les épingles, je les évite. Je vois que Kalle (Rovanperä) prend lui beaucoup de risques, notamment dans les épingles. Quand je fais ça, je crève à chaque fois, j'espère qu'il va éviter ce problème. Nous avons toujours 30" d'avance, on va continuer comme ça. »

lire aussi : Les résultats des spéciales

Derrière l'octuple champion du monde, ça se bagarre toujours pour finir deuxième et marquer des points importants au Championnat (Ogier ne fait qu'un programme partiel). Après l'ES11, l'avantage est toujours en faveur de Kalle Rovanperä (Toyota), le champion du monde, qui pointe donc à 30" du leader, et compte grâce à ses deux scratches (ES9 et ES11) 12"4 d'avance sur Thierry Neuville (Hyundai), incapable pour le moment de rattraper le Finlandais malgré ses efforts.

Gryazin domine toujours le WRC2Elfyn Evans, le troisième pilote Toyota en forme ce matin (le constructeur japonais a signé trois triplés), tente lui de remonter sur Neuville. Le Gallois est désormais 4e, après avoir dépassé Ott Tänak, gêné par des problèmes de direction assistée sur sa Ford Puma, et compte 18"4 de retard sur la Hyundai. Suivent Takamoto Katsuta (Toyota), 6e à 1'59"5, Dani Sordo (Hyundai), 7e à 2'19"9, et Esapekka Lappi (Hyundai), 8e à 2'24"4. Pierre-Louis Loubet (Ford M-Sport) a lui abandonné pour la journée après un accident à la fin de la première spéciale du jour.

Dans la catégorie WRC2, Nikolay Gryazin (Skoda Fabia) continue de ne rien lâcher avec deux nouveaux scratches. Le Russe est toujours un large leader, avec 43"5 d'avance sur Yohan Rossel (Citroën C3) et 1'15"9 sur Pepe Lopez (Hyundai i20). Adrien Fourmaux (Ford Fiesta) est 5e à 1'51.

lire aussi : Toute l'actualité des sports mécaniques