• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Un séduisant Danemark se défait de l'Autriche à domicile

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après sa défaite face à la Croatie, le Danemark a retrouvé la victoire contre une Autriche peu inspirée, lundi. Christian Eriksen est rentré, un an après son arrêt cardiaque dans ce même Stade de Copenhague.

Comme souvent depuis plus d'un an, Copenhague a été témoin d'une prestation séduisante de son équipe, lundi soir. Pour la quatrième journée de Ligue des nations, le Danemark, vainqueur des Bleus en ouverture (2-1), retrouvait l'Autriche. Une rencontre maîtrisée par les coéquipiers de Christian Eriksen, entré en jeu un an et un jour après son arrêt cardiaque contre la Finlande à l'Euro 2021, qui s'est soldée par une victoire 2-0.

Un football Made in Danemark

L'Euro 2021 était un avant-goût de ce qu'est en train de devenir le Danemark, à savoir une vraie nation collective de football. Lundi soir, les Rouges ont de nouveau montré un beau visage face à l'Autriche, à la peine tant avec, que sans, ballon. Dès la 21e minute les locaux ouvraient le score par l'intermédiaire de Wind après un beau mouvement sur le côté droit de Joakim Maehle.

lire aussi

La sélection nationale ou le football à visage humain

Un jeu travaillé, bien trop rapide pour l'Autriche, dépassée. Les coéquipiers de Kevin Danso étaient acculés devant leur but jusqu'à céder une deuxième fois à la 37e sur une frappe pied gauche parfaitement ajustée par Skov Olsen. Offensivement, Andersen, Christensen et Boilesen réalisaient une belle performance et restaient concentrés face aux rares tentatives adverses.

Même sans but, la seconde période était agréable à regarder, dans un Stade de Copenhague en fusion. Une ambiance à la hauteur des récentes performances du Danemark. Malgré trois remplacements après la pause, rien ne changeait aux difficultés des Autrichiens. Une sélection encore en rodage depuis la récente arrivée de Ralf Rangnick sur le banc.

Eriksen, un an après

Alors, les locaux en profitaient pour faire tourner aussi bien le ballon que les joueurs. À la 76e minute, le Stade se levait comme un seul homme, pour un seul homme : Christian Eriksen. Un an et un jour après son arrêt cardiaque sur cette même pelouse, il a reçu un hommage qui faisait oublier l'enjeu de ce match.

lire aussi

Kasper Hjulmand, sélectionneur du Danemark : « Nous sommes devenus une famille à la vie à la mort »

Grâce à cette victoire, les Danois restent seuls leaders du groupe avec 9 points et scellent définitivement le sort des Bleus, éliminés de la compétition après leur défaite contre la Croatie (0-1). Le 22 septembre, ils iront en Croatie afin de jouer leur qualification pour le Final Four de cette Ligue des nations. L'histoire s'écrit au fil des mois pour la sélection de Kasper Hjulmand.

lire aussi

Toute l'actualité de la Ligue des nations

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles