Une sélection française élargie pour les Mondiaux petit bassin de Melbourne

Le nageur d'eau libre Logan Fontaine sera engagé sur 400 m, 800 m et 1500 m aux Championnats du monde de Melbourne. (J.-M. Hervio/L'Équipe)

Les Bleus seront plus nombreux que prévus aux Championnats du monde en petit bassin de Melbourne (13-19 décembre). Seule Marie Wattel, qualifiée sur 100 m papillon, a décliné la sélection.

Ils ne devaient partir qu'à seize, ils seront finalement vingt à Melbourne pour les Championnats du monde petit bassin du 13 au 19 décembre. À l'issue des Championnats de France à Chartres, le comité de sélection a décidé dimanche à l'unanimité d'embarquer tous les détenteurs des minima. Seule Marie Wattel, qualifiée sur 100 m papillon mais peu à l'aise en petit bain, a choisi de faire l'impasse : « J'avais l'impression d'avoir de moins en moins cette flamme derrière le plot. J'ai besoin de me reposer pour partir d'attaque en janvier. »

Pour les autres, c'est un voyage aux Antipodes avec l'envie de conserver les ondes positives des dernières compétitions internationales. « On a vu une bonne dynamique et des nageurs qui étaient vraiment impliqués dans ce qu'ils faisaient. Quand on discute avec leurs entraîneurs, on se rend compte qu'il y a encore de la marge, souligne Julien Issoulié, le directeur technique national. Plutôt que de faire des déçus, on s'est dit qu'il y a ces nageurs qui sont en progression et qui avancent, on a donc rajouté quatre nageurs à cette sélection sachant qu'ils ont tous réalisés les minima demandés. »


lire aussi

Toute l'actualité de la natation