Le sélectionneur de la Belgique Roberto Martinez admet « des tensions dans le groupe »

Roberto Martinez, entraîneur des Diables rouges, lors du Mondial au Qatar, en novembre 2022. (P. Lahalle/L'Équipe)

Dans un entretien à la RTBF, le sélectionneur de la Belgique Roberto Martinez a admis l'existence de « tensions dans le groupe ». Défaits par le Maroc, les Diables rouges devront aller chercher la qualification pour les 8es de finale de la Coupe du monde face à la Croatie, jeudi.

La défaite de la Belgique contre le Maroc, dimanche (0-2), à l'occasion de leur deuxième match de Coupe du monde, a révélé une grosse fébrilité chez les Diables rouges. Dans un entretien à la RTBF, ce lundi, le sélectionneur Roberto Martinez s'est ouvert sur les tensions présentes dans son effectif : « Oui, il y a des tensions dans le groupe. C'est naturel. Les joueurs évoluent ensemble depuis très longtemps. C'est comme dans une famille. Si vous n'avez pas de tension ou de désaccord dans une famille, c'est parce que vous n'avez pas d'émotions. C'est la première fois qu'on se retrouve dans ce genre de situations. On n'a jamais perdu par 2 buts en Coupe du monde. »

« On est trop vieux aussi en attaque », avait notamment glissé le défenseur Jan Vertonghen dimanche soir, en réponse aux critiques de Kevin De Bruyne sur l'âge avancé de la défense. Avant l'ultime match de la phase de groupes où elle affrontera la Croatie, la Belgique est 3e au classement.

lire aussi : Classement et résultats du Groupe F