Le Sénégal souffre mais s'impose contre le Qatar, presque déjà éliminé de son Mondial

Le Sénégal souffre mais s'impose contre le Qatar, presque déjà éliminé de son Mondial

Grâce notamment à un grand Édouard Mendy, le Sénégal est parvenu à conserver son avantage contre le Qatar et à s'imposer pour son deuxième match dans la Coupe du monde (3-1). Avec deux défaites, le Qatar est lui presque déjà éliminé de « sa » compétition.

Après une entrée en matière totalement manquée contre l'Equateur dimanche pour le match d'ouverture de la Coupe du monde (0-2), le Qatar avait à coeur de se racheter vendredi devant son public contre le Sénégal. S'ils ont montré un meilleur visage, les Qataris se sont à nouveau inclinés (1-3), anéantissant presque leurs espoirs de qualification pour les 8es de finale de la compétition.

lire aussi : Le classement du groupe A

Le match : 3-1D'entrée de jeu, le Qatar a subi les assauts du Sénégal, désireux de rebondir après sa défaite inaugurale contre les Pays-Bas lundi (0-2). Le premier frisson est venu d'une frappe de Gana Gueye à la 24e minute, un tout petit peu trop croisée. Les Sénégalais ont ensuite continué à pousser et ont été récompensés en fin de première période par l'ouverture du score de Boulaye Dia (41e). Après un centre de Krépin Diatta sur le côté gauche, l'attaquant de la Salernitana a profité d'une grosse erreur de Boualem Khoukhi, roulant sur le ballon dans la surface de réparation, pour tromper Meshaal Barsham du pied droit à bout portant.

Forts de leur but juste avant la pause, les Sénégalais sont repartis du même pied au retour des vestiaires et ont doublé la mise sur corner par l'intermédiaire de Famara Diedhiou (48e). L'attaquant sénégalais, titulaire surprise devant aux côtés de Dia dans un 4-4-2 après la blessure de Cheikhou Kouyaté contre les Pays-Bas, a donné raison à son sélectionneur Aliou Cissé en coupant au premier poteau un corner du Monégasque Ismail Jakobs.

Les fans des Lions de la Teranga jubilent

Le Sénégal bousculéLe scénario aurait pourtant pu être totalement différent pour le Sénégal si Mateu Lahoz, l'arbitre de la rencontre, avait accordé un penalty au Qatar en milieu de première période. À la 34e minute, Akram Afif s'était en effet infiltré dans la défense sénégalaise avant de s'écrouler dans la surface à la suite d'un contact avec Ismaïla Sarr.

lire aussi : Le film du match Qatar-Sénégal

Malgré le second but du Sénégal, ce sont bien les Qataris qui ont dominé la seconde période. Après une première grosse frappe d'Abdelkarim Hassan passée juste à côté (61e), c'est Édouard Mendy, décrié après le premier match des Lions de la Teranga, qui a sauvé les siens à deux reprises. Il s'est d'abord rapidement couché devant Almoez Ali (63e) avant de réaliser une parade exceptionnelle sur une reprise de la tête d'Ismaeel Mohammad (67e).

Il n'a en revanche rien pu faire devant celle de Mohammed Muntari, tout juste entré en jeu, qui a inscrit le premier but du Qatar dans l'histoire de la Coupe du monde (76e). À 2-1, les Qataris ont cependant perdu en concentration et ont laissé le Marseillais Bamba Dieng inscrire un 3e but pour le Sénégal (84e). Après un dernier coup franc d'Hassan non cadré (89e), les Sénégalais ont enfin pu gérer leur avantage pour aller chercher la première victoire d'une équipe africaine depuis le début de la Coupe du monde.

lire aussi : Toute l'actualité de la Coupe du monde