SÉRIE - France-Portugal, inséparables adversaires, épisode 1 : la délivrance de 1984

·1 min de lecture

Il y a des victoires qui tournent la page du passé. L'élimination mythique de l'équipe de France en demi-finale de la Coupe du monde 1982 contre la RFA, marquée par l'attentat du gardien allemand Schumacher sur le Français Battiston (3-3, 5-4 t.a.b), est encore dans toutes les têtes en ce 23 juin 1984. La France organise l'Euro et son équipe dispute la demi-finale au Stade Vélodrome de Marseille contre le Portugal. Un choc pour les Bleus de Michel Platini en quête d'une première consécration internationale sous le maillot tricolore et qui parviennent à se qualifier pour la finale au bout du suspense en prolongation (3-2 a.p), devant près de 55.000 spectateurs, un record dans l'enceinte marseillaise à l'époque.

Les supporters de l'équipe de France se souviennent d'un scénario dantesque, et du doublé du défenseur français Jean-François Domergue, ses deux seuls buts en sélection. Europe 1 vous propose de retracer ce match à l'occasion des retrouvailles entre les deux nations mercredi pour le dernier jour de la phase de groupes de l'Euro 2020.

>> Abonnez-vous à notre newsletter sur l'Euro pour ne rien manquer de la compétition

Le coup franc de Domergue, premier coup d'éclat

L'affiche France-Portugal est encore inédite dans l'histoire des grandes compétitions de football. Le sélectionneur français Michel Hidalgo aligne le "carré magique" au milieu de terrain, composé de Jean Tigana, Luis Fernandez, Alain Giresse et de son capitaine Michel Platini. Une équipe redoutable qui&n...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles