«Ils s’étripent» pour la succession de Le Graët

Au terme du comité exécutif extraordinaire de la FFF, la décision a été prise de mettre en retrait Noël Le Graët de ses fonctions de président. Si Philippe Diallo assure actuellement l’intérim, la guerre aurait déjà débuté pour devenir à terme le prochain patron de la FFF. Et visiblement, en coulisses, la bataille ferait rage.

Cela fait maintenant une semaine que la tempête frappe le football français et la FFF. En effet, Noël Le Graët s’est retrouvé dans l’oeil du cyclone suite à son dérapage sur Zinedine Zidane. Depuis, c’est la dégringolade. Il a ainsi été annoncé que le président de la FFF était mis en retrait de ses fonctions. Philippe Diallo assure alors donc l’intérim actuellement, mais à la Fédération, on voit à plus long terme, imaginant déjà la succession de Le Graët si ce dernier venait à quitter définitivement ses fonctions.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Devenir calife à la place du calife »

La place de président de la FFF n’est pas encore officiellement libre, mais on se battrait déjà pour remplacer Noël Le Graët. En effet, ce dimanche, pour le JDD, un ancien haut dirigeant du football français explique : « Le Graët va avoir du mal à s’en remettre, mais je ne suis pas certain que le système change en profondeur. Ils s’étripent déjà pour savoir qui va devenir calife à la place du calife ».

Qui pour succéder à Le Graët ?

Mais qui pourrait alors succéder…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com