Sacré en 2021, Nikola Jokic (Denver) est de nouveau élu MVP

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Nikola Jokic MVP pour la deuxième année d'affilée. (Gary A. Vasquez/Presse Sports)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Nikola Jokic, le Serbe de Denver, a été nommé mercredi MVP de la saison régulière pour la deuxième fois d'affilée, devançant un autre pivot, Joël Embiid. Giannis Antetokounmpo complète le podium.

Le suspense avait déjà été un peu éventé et c'est désormais officiel depuis ce mercredi soir : Nikola Jokic a été élu MVP de la saison NBA 2021-2022. Le Serbe des Denver Nuggets réalise un « back-to-back » après avoir déjà décroché cette récompense la saison dernière. Avec un total de 875 points, il a devancé l'autre favori Joël Embiid (706 points, Philadelphia Sixers) et Giannis Antetokounmpo (595 points, Milwaukee Bucks).

Embiid a offert une belle concurrence

Le pivot de 27 ans a réussi une saison de tout premier ordre : 27,1 points de moyenne à 53,8 %, 13,8 rebonds, 0,9 contre, 1,5 interception - que des records en carrière - et 7,9 passes, le huitième meilleur total de la Ligue.

lire aussi

Qu'est-ce que qui fait de Nikola « Magic » Jokic (Denver) un maître de la passe décisive ?

Et il a permis aux Nuggets (6es de la Conférence Ouest) d'accéder directement aux play-offs malgré les blessures de Jamal Murray (genou gauche) et de Michael Porter Jr (dos). Embiid, meilleur marqueur de la saison régulière (30,6 points de moyenne) lui a offert une belle concurrence mais le trophée Maurice Podoloff, qui revient pour la quatrième fois d'affilée à un Européen, passera une nouvelle année sur l'étagère du natif de Sombor.

lire aussi

Joël Embiid : « Nikola (Jokic) mérite d'être MVP »

C'est justement en Serbie dans sa ville natale, où il passe du temps après l'élimination de Denver au premier tour des play-offs contre Golden State (défaite 4-1), et... dans une écurie que Jokic a reçu son trophée entouré de ses proches.

Le voilà désormais dans un cercle prestigieux et restreint de joueurs ayant deux titres de MVP à leur palmarès : Bob Pettit (1956, 1959), Karl Malone (1997, 1999), Tim Duncan (2002, 2003), Steve Nash (2005, 2006), Stephen Curry (2015, 2016) et Giannis Antetokounmpo (2019, 2020).

lire aussi

Toute l'actu NBA

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles