Saint-Étienne chute d'entrée à Dijon en Ligue 2

Mickaël Le Bihan a inscrit le premier but dijonnais. (A. Martin/L'Équipe)

En manque d'idées et de jambes, l'AS Saint-Étienne s'est logiquement inclinée à Dijon (1-2), en ouverture de la saison 2022-2023 de Ligue 2, ce samedi après-midi.

Les Verts ont « fêté » leur grand retour en Ligue 2, une première depuis le 22 mai 2004 (2-1 devant Châteauroux), en s'inclinant logiquement à Dijon, ce samedi après-midi, en ouverture de la saison 2022-2023.

lire aussi

Le film de Dijon - Saint-Étienne

Malgré le soutien d'un bon millier de leurs supporters présents au stade Gaston-Gérard, les Stéphanois n'ont jamais donné l'impression d'être rentrés dans leur match. En manque de vie et d'envie, ils se sont laissé battre par des Dijonnais appliqués, à défaut d'être géniaux. Flanc droit stéphanois, flanc faible. C'est aussi difficile à prononcer que cela fut évident sur la pelouse.

Promu capitaine en raison du refus de Mahdi Camara de reprendre le brassard, Briançon n'a mis que 22 secondes pour sécher une première fois Le Bihan et récolter un carton (7e). Suivi quatre minutes après par Maçon, positionné devant lui, dans le couloir droit. Rien d'étonnant, dès lors, si les deux premiers buts sont venus de ce côté. Le Bihan a repris un centre de Rocchia (29e), puis Soumaré a doublé la mise, après qu'Idrissa Camara a buté sur les gants de Green (41e).

Bouanga expulsé en fin de match

Maçon et Youssouf logiquement sortis dès la pause, la reprise offrit une minute digne d'une vidéo gag quand Nassi et Le Bihan manquèrent le cadre. Tout seuls et à bout portant (50e). C'est dire si l'étroitesse du score, que le débutant Aiki a réduit en expédiant sa remise de volée du plat du droit dans la cage de Reynet (69e), ne reflète pas vraiment la physionomie de cette partie au cours de laquelle les Verts ont disparu peu à peu. Expulsé à la 90e minute, Denis Bouanga ne l'a même pas terminée.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles