Saint-Étienne: le club demande à l'agent de Ruffier de rembourser des commissions

RMC Sport

Nouveau cap franchi dans cette discorde. L'AS Saint-Étienne a annoncé jeudi avoir "rompu le mandat d'agent" conclu avec Patrick Glanz pour le recrutement de Stéphane Ruffier, mis à l'écart depuis plusieurs semaines par l'entraîneur Claude Puel après plusieurs prestations décevantes. "Nous avons envoyé en début de semaine une mise en demeure à Patrick Glanz pour signifier que nous mettons un terme au dernier mandat signé avec lui, qui est toujours exécutoire (…) Nous ne lui paierons pas les derniers honoraires qu'il devait recevoir", a déclaré l'avocat du club stéphanois Me Olivier Martin, auprès de l'AFP.

Lors du recrutement du gardien de 33 ans en 2011 puis lors des prolongations de contrat de ce dernier, Patrick Glanz était mandaté par le club et n'était pas rémunéré en tant qu'agent du portier stéphanois. Or, depuis que le gardien stéphanois n'entre plus dans les plans de l'équipe première, l'intermédiaire s'est présenté comme le représentant du joueur et a vertement critiqué l'entraîneur et la politique du club.

Le club réclame environ 1,6 million d'euros

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

"Du fait qu'il se présente comme l'agent du joueur, nous considérons que les mandats signés avec le club sont nuls", ajoute le défenseur des intérêts de l'ASSE, qui réclame ainsi le remboursement de "l'ensemble des commissions qui lui ont été versées lors du recrutement de Stéphane Ruffier, en 2011, et des trois prolongations du gardien de but qui ont été...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi