Saint-Étienne, le mental comme rengaine

·1 min de lecture

En cette fin de week-end, Arnaud Nordin devrait avoir du mal à trouver le sommeil. Avec autant d'adrénaline et d'émotions dans un si petit laps de temps, le corps a généralement du mal à s'en remettre. Au lieu de trouver la cachette du marchand de sable, son cerveau devrait donc repasser en boucle ce gros quart d'heure qui a permis à Saint-Étienne de s'offrir une première victoire en Ligue 1 cette saison. Entré en jeu à la 67e minute alors que Clermont menait de deux buts lors de la treizième journée de Ligue 1, le remplaçant a en effet vécu un moment d'euphorie suprême : barre transversale à la 73e, réduction du score à la 78e, passe décisive pour l'égalisation de Jean-Philippe Krasso sur corner à la 92e, seconde passe décisive pour le 3-2 signé Saïdou Sow sur un deuxième corner à la 95e au bout du temps additionnel.

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles