Saint-Amand-les-Eaux champion de D2 et de retour en Ligue Butagaz Energie

Les Nordistes vont retrouver l'élite, un an après l'avoir quittée. (Saint-Amand Handball-Porte du Hainaut)

Sacré champion de D2F samedi après sa victoire sur Achenheim-Truchtersheim (39-29), Saint-Amand a signé son retour en Ligue Butagaz Energie, quittée l'an dernier. Avec pour objectif, cette fois, de ne pas faire l'ascenseur.

L'ascenseur fonctionne toujours à Saint-Amand-les-Eaux. Promu en première division puis relégué en D2 depuis quatre saisons, le club du Hainaut a validé samedi sa remontée en élite avant même la dernière journée grâce à sa large victoire contre Achenheim-Truchtersheim (39-29). Conclusion d'une saison maîtrisée durant laquelle la Stella Saint-Maur, deuxième, a longtemps tenu tête aux Amandinoises (s'imposant notamment 30-20 en avril dans leur duel), mais a manqué de régularité pour inquiéter une équipe leader du début à la fin.

Ce succès est à mettre au crédit de Felix Garcia, l'entraîneur espagnol arrivé l'été dernier, et d'un groupe de joueuses homogène (seule Romane Frécon-Demouge, avec 5,5 buts par match, figure dans le top 20 des meilleures marqueuses de D2), de loin la meilleure attaque du Championnat (31 buts par match de moyenne). Deuxième meilleure gardienne de la division, Manuella Dos Reis (12,4 arrêts) aura aussi apporté son écot, avant de partir à Dijon cet été.

L'objectif rempli, Saint-Amand, qui remplace Fleury (rélégué), doit désormais s'attacher à se maintenir pour la première fois de son histoire en Ligue Butagaz Energie. Pour cela, il a largement avancé son recrutement avec les arrivées de Typhanie Plée (Bouillargues, meilleure gardienne de D2) et de l'internationale slovène Maja Vojnovic (Siofok, HON) dans les cages, de la pivot Emma Puleri (Mérignac), de l'ailière droite Emilie Bellec (actuellement au Havre, prêtée par Nantes) et de l'arrière Louison Boisorieux (Le Havre).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles