Saint-Etienne "déplore les incidents" face au PSG

Les ultras sont allés beaucoup trop loin au goût de l'AS Saint-Etienne. Dans un communiqué officiel publié ce lundi, la direction regrette les fumigènes et feux d'artifice sortis contre le PSG (4-0) lors de la 18e journée de Ligue 1. Le club "déplore les incidents" qui ont causé une mesure de huis-clos total à titre conservatoire du stade Geoffroy-Guichard par la commission de discipline. Des "faits particulièrement graves" selon la LFP et il semble que les dirigeants stéphanois en pensent de même.

Saint-Etienne défend son dispositif

"Cette sanction collective pénalise tout un stade, regrette l'ASSE dans son communiqué. Le club rappelle qu'un dispositif renforcé d'accueil et de sécurité privé a pourtant été mis en place pour cette rencontre classée à risques. Au total, près de 500 agents ont été mobilisés. Nous regrettons d'ailleurs que plusieurs d’entre eux aient été blessés dans l’exercice de leur mission." D'après France Bleu Loire, une bagarre a éclaté entre stadiers des deux clubs après la rencontre, sans faire de blessés.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Les kops étaient bouillants

Une réunion avec les différentes autorités sera prochainement organisée à l'initiative de la Préfecture de Loire afin de faire un point sur les actions correctives à mener. L'Avant-garde du Kop Nord, les Magic Fans, fêtait ses 20 ans dimanche, d'où l'utilisation massive d'engins pyrotechniques. Le Kop Sud n'était pas en reste, car le match a été interrompu...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi