Saint-Marin, la pire équipe au monde

L'équipe de Saint-Marin espérait rapporter enfin une victoire de son déplacement à Sainte-Lucie. Raté : deux matches, un nul (1-1) et une défaite (0-1). (SLFA/Flickr FSGC)

Saint-Marin, micro-république enclavée en Italie, possède la pire équipe nationale au monde. Cette sélection, dernière au classement FIFA, court après une victoire depuis dix-huit ans et 127 matches.

D'habitude, l'Européen lambda achète un billet d'avion pour Sainte-Lucie avec un but : les vacances ! Au programme : plage, sorties en mer, rhums arrangés (redoutables !), street parties à Gros Islet avec dancehall plein les tympans et excursions vers le massif des volcans.

Mi-septembre, en atterrissant sur ce rocher des Caraïbes, l'équipe nationale de football de Saint-Marin était porteuse d'une motivation moins parasol et crème solaire. L'idée est d'affronter à deux reprises la sélection locale pour, enfin, engranger une victoire et espérer se départir du statut honteux de dernier au classement FIFA, soit 211e sur 211 nations répertoriées.

Une seule victoire, contre le Liechtenstein, le 28 avril 2004Certes, les Luciens, eux, pointent à la 172e place de cette même échelle des valeurs mais les hommes de Fabrizio Costantini ont alors bon espoir de mettre fin à une famine - ou est-ce une malédiction ? - qui dure depuis le 28 avril 2004, jour de la première et unique victoire de la sélection (1-0, face au Liechtenstein) sur la scène mondiale.

Eh bien, encore raté ! Les représentants de ce confetti de 62 km² coincé en pleine Italie, à 100 km à l'est de Florence, ont encore échoué à offrir un peu de réconfort à leurs 34 000 compatriotes. Dans le charmant Daren Sammy Cricket Ground guère rempli, les malheureux Saint-Marinais ont égalisé de justesse le 17 novembre lors du premier duel (1-1) avant de s'incliner (0-1) dimanche dernier pour la revanche. Le quotidien local The Voice n'a même pas jugé bon de faire long sur cette double confrontation qui n'a guère ému la population de l'île caraïbe.

lire aussi : Toute l'actu de la Coupe du monde 2022

Décidément, la sélection de Saint-Marin hisse la défaite au rang d'art ultime, une sorte de perfection dans la faiblesse. Pourtant, en 2022, elle a affronté plusieurs adversaires guère renommés tels Malte et le Cap-Vert, pour trois matches et trois défaites, et même les Seychelles en septembre pour un triste nul 0-0 à domicile. Le record de 127 rencontres sans victoire court toujours... Et le minuscule archipel d'Anguilla, avant-dernier au classement FIFA, n'est pas près de se faire doubler.