Sainz Sr (Audi) échappe à des sanctions après le coup de main de son fils

L'Espagnol Carlos Sainz au volant de son Audi. (S. Mantey/L'Équipe)

Après le coup de main de Carlos Sainz Jr à son père lors de la 3e étape du Dakar mardi, les commissaires de la course n'ont pas jugé nécessaire de pénaliser le pilote.

Carlos Sainz Sr a eu chaud. Mardi, lors de la troisième étape du Dakar, son fils lui a donné un coup de main alors qu'il réparait son frein arrière gauche. Des vidéos publiées en ligne ont montré l'Espagnol, vêtu d'une veste jaune, bavardant et aidant à fermer la portière côté conducteur de l'Audi piloté par son père. Mais après le rapport rendu par le délégué sportif de la FIA, les commissaires ont décidé de ne pas sanctionner le double champion du monde des rallyes (1990 et 1992).

« L'apparition d'un fils, se trouvant près de la voiture d'un concurrent et aider à fermer la portière n'est pas une initiative de l'équipe ou du pilote, ont déclaré les commissaires dans leur communiqué expliquant la décision et publié jeudi. Comme cela n'a pas été fait à l'initiative d'un concurrent ou d'un pilote, cela ne peut être reconnu comme une infraction au règlement. »

lire aussi : L'actualité du Dakar