Saison 2021 de F1 : calendrier, pilotes, nouvelles règles et plus

Fabien Gaillard
·4 min de lecture

Le calendrier 2021 de la F1

La saison 2020 aura été grandement perturbée par la pandémie de COVID-19. D'un calendrier de 22 courses initialement prévues, la discipline a réussi à sauver un championnat de 17 épreuves, dont huit qui n'étaient pas au programme et six sur des tracés inédits ou absents de la F1 depuis plusieurs années.

Le mot d'ordre en 2021, et alors que le monde a appris à vivre avec le coronavirus, est un retour à la normalité, qui n'offrira donc pas vraiment le frisson de l'inconnu mais qui aura l'avantage de pouvoir mieux satisfaire la discipline et les écuries sur le plan financier dans cette période charnière.

Par rapport au programme des dernières saisons, les deux nouveautés de la saison à venir sont le retour de Zandvoort, avorté en raison du COVID, dont la date se situera en septembre et l'arrivée de l'Arabie saoudite, avec une course urbaine à Djeddah. Une date reste à pourvoir en début de saison entre la première tournée asiatico-océanique et l'arrivée en Europe, en raison de l'annulation du Grand Prix du Vietnam dont la première édition devait se tenir en 2020.

Plus symbolique : l'apparition de deux nouvelles dénominations, avec les Grands Prix de Mexico et de São Paulo, en lieu et place du Mexique et du Brésil, même s'ils se tiennent sur les mêmes circuits que ces dernières années.

21 mars

Australia

GP d'Australie

Melbourne

28 mars

Bahrain

GP de Bahreïn

Sakhir

11 avril

China

GP de Chine

Shanghai

25 avril

À déterminer

À déterminer

9 mai

Spain

GP d'Espagne

Barcelone

23 mai

Monaco

GP de Monaco

Monaco

6 juin

Azerbaijan

GP d'Azerbaïdjan

Bakou

13 juin

Canada

GP du Canada

Montréal

27 juin

France

GP de France

Le Castellet

4 juillet

Austria

GP d'Autriche

Spielberg

18 juillet

United Kingdom

GP de Grande-Bretagne

Silverstone

1er août

Hungary

GP de Hongrie

Budapest

29 août

Belgium

GP de Belgique

Spa-Francorchamps

5 septembre

Netherlands

GP des Pays-Bas

Zandvoort

12 septembre

Italy

GP d'Italie

Monza

26 septembre

Russian Federation

GP de Russie

Sotchi

3 octobre

Singapore

GP de Singapour

Singapour

10 octobre

Japan

GP du Japon

Suzuka

24 octobre

United States

GP des États-Unis

Austin

31 octobre

Mexico

GP de Mexico

Mexico

14 novembre

Brazil

GP de São Paulo

Interlagos

28 novembre

Saudi Arabia

GP d'Arabie saoudite

Djeddah

5 décembre

United Arab Emirates

GP d'Abu Dhabi

Abu Dhabi

Les nouvelles règles

Sur le plan technique, une révolution réglementaire était prévue en 2021 mais a été repoussée en 2022 pour éviter de soumettre les écuries à de trop grandes dépenses pendant la crise liée au COVID. Ainsi, le règlement 2021 est quasiment inchangé par rapport à 2020.

Quasiment car il y aura tout de même des changements dont l'étendue des conséquences reste à déterminer. En effet, afin de réduire l'appui généré par les monoplaces et ainsi limiter les risques pneumatiques, une partie du fond plat devant les pneus arrière sera découpé par rapport aux saisons précédentes, et d'autres modifications mineures auront lieu sur divers éléments aéro. La F1 jugeait que l'ensemble de ces modifications représenterait normalement une baisse de 10% de l'appui total généré.

Là encore pour éviter de multiplier les dépenses, le châssis utilisé sera en partie gelé entre 2020 et 2021. Toutefois, outre les changements évoqués ci-dessus, chaque écurie disposera de deux jetons pour faire évoluer certaines parties de leurs voitures. Petite subtilité : toutes les écuries qui disposaient en 2020 de pièces 2019 fournies par un autre constructeur pourront passer aux pièces 2020 sans utiliser de jeton.

Côté pneus, Pirelli a passé une partie de l'année 2020 à travailler sur des produits améliorés, plus sûrs et moins sujets à l'usure, qui devraient être introduits l'an prochain.

Les pilotes

Quatre pilotes changent d'écurie en 2021 : Sergio Pérez passe de Racing Point (qui devient Aston Martin) à Red Bull, Daniel Ricciardo passe de Renault (qui devient Alpine) à McLaren, Sebastian Vettel passe de Ferrari à Aston Martin et Carlos Sainz passe de McLaren à Ferrari.

Fernando Alonso fait lui son retour en F1 après deux années hors du paddock et pilotera pour Alpine. En revanche, trois pilotes vont faire leurs débuts en discipline reine : Yuki Tsunoda chez AlphaTauri et le duo Mick Schumacher/Nikita Mazepin chez Haas.

Trois écuries devraient conserver leur duo intact : Alfa Romeo, Williams et Mercedes, même si la prolongation de contrat de Lewis Hamilton n'est pas encore officielle bien qu'attendue.

Écurie

Motoriste

Pilotes confirmés

Pilotes pressentis

Mercedes

Finland

Valtteri Bottas

?

United Kingdom

Lewis Hamilton

Honda

Netherlands

Max Verstappen

Mexico

Sergio Pérez

Mercedes

Australia

Daniel Ricciardo

United Kingdom

Lando Norris

Mercedes

Germany

Sebastian Vettel

Canada

Lance Stroll

Renault

France

Esteban Ocon
Fernando Alonso

Spain

Ferrari

Monaco

Charles Leclerc
Carlos Sainz

Spain

Honda

France

Pierre Gasly

Japan

Yuki Tsunoda

Ferrari

Finland

Kimi Räikkönen

Italy

Antonio Giovinazzi

Ferrari

Germany

Mick Schumacher

Russian Federation

Nikita Mazepin

Mercedes

United Kingdom

George Russell

Canada

Nicholas Latifi

Les essais hivernaux

Au vu des faibles modifications réglementaires et du gel partiel des châssis, ainsi que pour des raisons de coûts, il a été décidé que les essais hivernaux 2021 seraient réduits à trois journées, qui doivent se dérouler du 2 au 4 mars. A priori, le circuit de Barcelona-Catalunya les accueillera.

Les présentations des F1

Les dates des présentations des monoplaces pour la saison prochaine seront annoncées au fil des semaines qui arrivent. Pour le moment, seul Ferrari a donné un indice puisque la SF21 devrait être présentée peu avant le début des essais