La saison de Coupe du monde terminée, les grimpeurs foncent sur le rocher

Fontainebleau, l'un des spots les plus connus du monde pour grimper (archive). (S. Boué/L'Équipe)

Comme Mejdi Schalck et Fanny Gibert, de nombreux grimpeurs profitent de la fin d'année, une fois la saison de Coupe du monde terminée, pour aller s'entraîner en extérieur sur le rocher, en bloc comme en voies.

Depuis la fin de saison de Coupe du monde, qui s'est conclue fin octobre au Japon avec la 4e place de Paul Jenft sur l'épreuve de combiné (celui des JO de Paris 2024), on voit logiquement de plus en plus de grimpeurs élites s'offrir des sessions en extérieur, en bloc comme en voies. Pour décompresser, se vider la tête, mais aussi continuer à pratiquer l'escalade à haut niveau.

Il y a bien sûr l'incontournable Sébastien Bouin, le roi français du rocher actuellement. Après avoir brillé dans la grotte de Flatanger en Norvège, l'antre de certaines des voies les plus dures du monde, fin août, le spécialiste des ascensions extrêmes en falaise s'est offert récemment aux États-Unis une voie mythique : le premier 9b confirmé du monde, appelée "Jumbo Love" (soit le troisième niveau le plus dur du monde).


lire aussi

Le bilan de la saison 2022 d'escalade

Mejdi Schalck s'est lui aussi tourné vers la grimpe en extérieur. Le vainqueur d'une Coupe du monde cette saison et double finaliste des Championnats d'Europe Mejdi Shalck est de passage dans le sud de la Suisse, à Ticino, où il a dévoilé un bloc nommé "Kubalik", coté 8b et Fanny Gibert (numéro trois mondiale de bloc en 2018 et 2019) depuis Alcañiz en Espagne, a posté une vidéo de "Copa del Mon", un bloc coté 8a.

L'Allemand Alex Megos a lui signé plusieurs croix à Margalef, en Espagne, une quinzaine entre le 8c et le 9b, sur un voyage de trois semaines. L'Italienne Laura Rogora, première femme au monde à avoir réussi une voie 9b/+ (le plus haut niveau en extérieur chez les femmes) était du côté d'Arco, à domicile, et continue d'impressionner en falaise, s'offrant plusieurs voies dans le 8e et 9e degré.


lire aussi

L'actualité de l'escalade