La saison de SailGP débute ce week-end pour les équipages

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Le circuit du SailGP débute ce week-end. (Thomas Lovelock/SailGP)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La saison 3 du circuit SailGP démarre ce week-end aux Bermudes. L'équipage français de Quentin Delapierre, renforcé par l'arrivée de Kevin Peponnet, espère augmenter son niveau de jeu à bord du F50 volant. « J'ai faim de performance », annonce Delapierre.

Un mois et demi après la victoire des Australiens de Tom Slingsby dans la grande finale de la saison deux à San Francisco, le championnat 2022-2023, qui compte onze étapes, débute ce week-end par le Grand Prix des Bermudes.

Deux nouvelles équipes, la Suisse, menée par Sébastien Schneiter, et le Canada, par Phil Robertson, font leur entrée sur ce circuit international réunissant la fine fleur de la voile à bord de catamarans à foils (F50) capables de voler au-dessus des flots à plus de 50 noeuds.

« Je sens l'énergie de l'équipe »

Huitième et dernier de la saison deux, l'équipage français de Quentin Delapierre, renforcé par l'arrivée de Kevin Peponnet (régleur d'aile), a pour objectif d'aller titiller les meilleurs samedi et dimanche sur le plan d'eau de Great Sound.

« Nous mettons tout en place pour que Kevin puisse naviguer au niveau qu'on lui connaît rapidement, commente Delapierre. Il a fait un super premier entraînement. Je sens l'énergie de l'équipe qui ne cesse de grandir. J'ai faim de performance. »

Sur ce premier Grand Prix, « avant toute ambition de résultat, notre priorité va être que chacun soit le plus performant possible à son poste, poursuit le skippeur. Si tout s'articule bien, nous aurons une chance de bien figurer. »

lire aussi

Quentin Delapierre en plein rêve sur le circuit SailGP à San Francisco : « Tu as une F1 entre les mains »

À terme, Bruno Dubois, team manager, vise le top. « C'est ambitieux mais assumé, avec un plan de travail exigeant en adéquation avec l'ambition, explique-t-il. L'idée est de tout mettre en oeuvre pour que cela se réalise. » Les Bleus vont notamment augmenter les navigations sur des supports volants afin de hausser leur niveau de performance à bord du F50.

L'équipage français

Quentin Delapierre (pilote), Manon Audinet (tactique), François Morvan (contrôleur de vol), Kevin Peponnet (régleur d'aile), Olivier Herlédant (wincheur), Matthieu Vandame (wincheur), Timothé Lapauw (wincheur).

Calendrier saison 3 (2022)

14-15 mai : GP des Bermudes

18-19 juin : GP de Chicago

30-31 juillet : GP de Plymouth

19-20 août : GP de Copenhague

10-11 septembre : GP de Saint-Tropez

24-25 septembre : GP de Cadix

12-13 novembre : GP de Dubai

2023

14-15 janvier : GP de Singapour

25-26 mars : GP de Christchurch

13-14 mai : GP de San Francisco (grande finale)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles