Saka, ça calme

Pour son premier match de Coupe du monde, l'attaquant anglais Bukayo Saka a régalé face à l'Iran en s'offrant un doublé. De quoi laisser loin derrière lui les dures épreuves qu'il a connues après le dernier Euro, où une partie du public anglais avait eu une attitude nauséabonde à son égard.

Il y a un adage qui dit, grosso modo, que celui qui rate un penalty est aussi celui qui a osé le tirer. Le 11 juillet 2021, une partie de l'Angleterre s'affranchissait du dicton et tombait, à tort, sur Bukayo Saka, auteur du dernier tir au but raté d'une séance irrespirable face à l'Italie en finale de l'Euro. Coupable d'avoir pris ses responsabilités et d'avoir voulu bien faire en devenant potentiellement le sauveur de la nation, le jeune gunner avait alors reçu une pluie de messages racistes sur les réseaux sociaux, à l'instar de Marcus Rashford et Jadon Sancho, eux aussi victimes de ce scandaleux acharnement. Un peu plus de seize mois plus tard, Saka a définitivement tourné cette page sombre de son histoire avec les Three Lions, en devenant, ce lundi, le héros du pays. Pour son premier match de Coupe du monde, ce lundi face…

Lire la suite sur SoFoot.com

undefined