Le salaire d’Alaphilippe critiqué, ils font encore pire que lui

Double champion du monde, Julian Alaphilippe a vécu un véritable calvaire en 2022. Le coureur de la Soudal Quick-Step a enchainé les pépins. Une année noire que le Français veut oublier en cette nouvelle saison. Ambitieux, Alaphilippe est également sous pression. Et ce n’est autre que son patron, Patrick Lefévère qui l’a interpellé, pointant notamment du doigt son énorme salaire. Pourtant, dans le peloton, Alaphilippe est loin d’être le mieux payé…

L’année 2022 est clairement à oublier pour Julian Alaphilippe. Très attendu, le Français a connu des problèmes à répétition. Victime d’une terrible chute Liège-Bastogne-Liège, il a dû soigner de grosses blessures. Pas remis à 100%, Alaphilippe n’a alors pas été sélectionné pour le Tour de France. Le double champion du monde s’était alors fixé d’autres objectifs, mais la malchance ne l’a alors pas quitté. Entre Covid, chute et abandon, ça n’a pas été simple pour le compagne de Marion Rousse qui n’a d’ailleurs pas pu conserver son maillot arc-en-ciel, lui qui était double champion du monde en titre.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Julian a un salaire de champion »

En 2023, Julien Alaphilippe souhaite revenir plus fort et c’est aussi le cas de Patrick Lefévère. Le patron de la Soudal Quick-Step n’a d’ailleurs pas hésité à mettre un énorme coup de pression au Français, se servant alors de son salaire…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com