Sampaoli (OM) après la défaite face à Feyenoord : « Un véritable apprentissage pour l'avenir »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Jorge Sampaoli ce jeudi à Rotterdam. (A. Réau/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Jorge Sampaoli, l'entraîneur argentin de l'OM, a analysé la défaite de sa bande à Rotterdam face à Feyenoord, jeudi en demi-finales aller de Ligue Europa Conférence (2-3), et pointé un début de match mal maîtrisé.

« Quel est votre sentiment après cette défaite ?
On a d'abord subi la pression d'une équipe qui est toujours insistante de ce point de vue-là. On n'a pas été surpris, mais on a quand même été soumis au harcèlement de Feyenoord, et sans arriver à aller vraiment dans le camp adverse. En première période, le jeu a été dicté par l'adversaire, c'était ce qu'il souhaitait. En seconde, mon équipe a repris le contrôle, sans pouvoir égaliser sur ce match, qui s'est donc décidé sur une erreur non provoquée, juste après la pause.

« Dans ce type de compétition, tu n'es pas autorisé à te tromper »

Comment expliquez-vous cette fébrilité défensive, justement ?
Je crois qu'il y a tout un tas de facteurs. Le contexte, le pressing, plusieurs situations délicates... Mais dans ce type de compétition, tu n'es pas autorisé à te tromper. Cela a été dur de développer notre jeu. Cela a engendré une frustration, et nous avons ensuite commis des erreurs. C'est un véritable apprentissage pour l'avenir et pour le match retour.

lire aussi

Les notes de Feyenoord-OM : Payet à l'initiative, Caleta-Car à la faute

Ce petit but d'écart, un moindre mal, vous laisse en vie, vous donne l'espoir de renverser l'adversaire au Vélodrome...
Je crois qu'en première période, cela a été défavorable, toutes ces émotions... On a joué comme les adversaires le voulaient. En seconde, on a contrôlé les actions, on a mieux joué dans le camp adverse. On a eu quelques occasions pour égaliser. Il faudra jouer comme ça au Vélodrome pour soumettre l'adversaire, sinon, nos possibilités seront limitées.

Cette rencontre va-t-elle laisser des traces ?
Oui, parce que ça a été un match très disputé, engagé, et on rejoue dimanche une rencontre très importante (contre l'OL). Et on enchaîne par la revanche contre Feyenoord... Je suis persuadé que cela a été une grande usure physique pour les deux formations, tant la rencontre a été intense. »

lire aussi

L'OM battu d'une courte tête par Feyenoord en demi-finales aller de la Ligue Europa Conférence

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles