Santi Mina demande au Celta Vigo de le réintégrer au groupe

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Santi Mina sous le maillot du Celta, une image que l'on ne voit plus depuis le 1er mai. (Joaquin Corchero/Presse Sports)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Mis à l'écart depuis sa condamnation pour abus sexuel, Santi Mina a envoyé un burofax au Celta Vigo pour pouvoir reprendre l'entraînement. Le club n'a pas vraiment apprécié.

Condamné à quatre ans de prison pour abus sexuel début mai, Santi Mina, qui a fait appel de cette peine, ne participe plus aux matches ni aux entraînements du Celta depuis. Une situation que le Galicien espère voir évoluer puisqu'il a demandé à être réintégré. Le club de Vigo a réagi par le biais d'un communiqué pour exprimer un mélange d'impuissance et d'incompréhension.

« À travers un burofax, il exige au RC Celta son incorporation immédiate aux entraînements de l'équipe. Dès lors, le club est obligé d'assumer la présence du joueur aux sessions d'entraînement dans les horaires stipulés avec ses coéquipiers », peut-on lire.

« Surpris » par cette requête, le Celta souligne « qu'il ne se laissera jamais faire par un employé cherchant ses propres intérêts » et précise que Mina « a rejeté une offre pour jouer dans une équipe d'une autre ligue ».

« Le RC Celta se réserve le droit de réclamer, si la sentence devient ferme, tous les dommages et préjudices causés par le comportement du joueur, tant sur le plan économique que pour l'image du club, en respectant son droit d'appel », prévient le club.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles