S'busiso Nkosi a disparu pendant trois semaines parce qu'il ne supportait plus la pression

S'busiso Nkosi lors de la Coupe du monde 2019. (N. Nishimura/Aflo/Presse Sports)

S'busiso Nkosi, l'ailier des Springboks, dont on était sans nouvelle depuis trois semaines, est réapparu lundi. Il a expliqué avoir fui car il ne supportait plus la pression autour de lui.

Porté disparu depuis trois semaines, S'busiso Nkosi (26 ans), l'ailier des Bulls et des Springboks (vainqueur de la Coupe du monde 2019), est finalement réapparu, lundi, au domicile de son père. Dans la foulée, il s'est confié au média South Africa News 24 et a expliqué qu'il avait disparu, car il avait du mal à supporter la pression liée à sa carrière professionnelle.

« Cela s'est développé il y a quelques années, a expliqué Nkosi. Mais j'essayais de rester calme [...] J'avais juste besoin de temps. Je me suis recroquevillé en boule, avec mon père à mes côtés. Il a géré au quotidien mon état mental. [...] Ç'a été une bataille. Je suis arrivé à un point où je dois donner la priorité à la personne avant le joueur de rugby. [...] Je me sens beaucoup mieux. Il y a évidemment beaucoup de choses à dire que je ne peux pas dire à haute voix, mais mon état s'améliore. »

Il souhaite faire une pause dans sa carrièreS'busiso Nkosi s'était retrouvé en difficulté cette saison, après avoir été évincé des Bulls, qui se trouvaient alors en Europe pour disputer des rencontres de l'United Rugby Championhip. Il lui avait été reproché d'avoir manqué une réunion avec l'équipe. L'an passé, Nkosi avait raté un test-match contre le pays de Galles, lors de la tournée d'automne, car il avait tardé à renouveler son passeport, après avoir pourtant été pressé par les Springboks pour rapidement effectuer cette démarche.

« Je ne suis pas quelqu'un de spécial, de différent ou d'unique, a ajouté Nkosi [...] Peut-être qu'un peu d'efforts devraient être consacrés à la façon dont les gars gèrent leurs émotions, dans les bons comme dans les mauvais moments. Parce que c'est toujours un peu comme des montagnes russes. » L'ailier sud-africain a d'ailleurs déclaré qu'il aimerait effectuer une pause dans sa carrière. Les dirigeants des Bulls ont annoncé mardi qu'ils soutiendraient leur joueur.

lire aussi : Toute l'actualité du Super Rugby