"Le scénario de l'annulation des Jeux est le plus probable", prédit Alain Loret, prospectiviste spécialisé en sport

Thierry Vildary
·1 min de lecture

Vous avez élaboré trois scénarios distincts pour la tenue des Jeux olympiques cet été : l’un où tout se passe comme prévu, l’autre où l’on aurait des JO au rabais et enfin un scénario qui aboutirait à une annulation pure et simple. Lequel privilégiez-vous aujourd’hui ?
Alain Loret : "Si on suit ce que dit le Comité international olympique (CIO), c’est le scénario de l’entre-deux qui est privilégié, c’est-à-dire des Jeux organisés en mode dégradé. Mais quand on regarde ce scénario, on se rend compte qu’un certain nombre d’hypothèses sont impossibles à mettre en place : il n’est donc pas viable dans la réalité. Par exemple, l’une des exigences est de mettre en place un couloir aérien olympique entre Tokyo et les athlètes des 206 pays participants. Or, on voit actuellement avec l’Open d’Australie que le fait de les faire voyager sur des lignes régulières les expose à être cas contact. L’organisation a dû mettre 72 joueurs en quarantaine stricte à leur arrivée... Une mise en quarantaine, pour ces athlètes, c’est immédiatement ne plus leur donner la possibilité de gagner. Il n’y a plus d’égalité des chances, or c’est la règle de base de l’olympisme. Ce critère est donc est impossible à respecter....

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi