Scandale à la FFF : Décadence et désinvolture, la fin de règne délétère de Noël Le Graët

FRANCK FIFE / AFP

FOOTBALL - Les dernières révélations de So Foot viennent s’ajouter au climat délétère à la fédération française de football, en proie à de sérieux dysfonctionnements alors qu’approche la Coupe du monde 2022

Les temps sont durs pour les monarques. Si Elizabeth II peut enfin reposer en paix après onze jours de cérémonies grandiloquentes, le Royaume FFF du souverain Noël Le Graët est embourbé dans une tempête à 10 sur l’échelle de Beaufort. Dernier coup de vent en date, une attaque de Kylian Mbappé sur le terrain des droits à l’image, précipité par une erreur d’appréciation de NLG. Ce dernier avait jugé pertinent de bomber le torse dans les colonnes de L’Equipe, en martelant lundi que la convention liant la FFF aux Bleus, pourtant à l’origine d’une querelle printanière, ne « changera pas avant la Coupe du monde ».

Agacé, l’attaquant du Paris Saint-Germain a répondu par l’annonce du boycott d’une opération marketing. La fédé se rétractera dans un communiqué pondu à la va-vite sans mise en forme sur Word, le genre de truc qui pue la panique, alors que Le Graët a dû rappliquer à Clairefontaine pour éteindre l’incendie provisoirement. L’affaire sonne comme un désaveu pour ce dernier : L’Equipe révèle mercredi matin que la plus haute instance du foot français a agi sous la pression du ministère des sports après des négociations entre Amélie Oudéa-Castéra et Philippe Diallo, vice-président de la fédé(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Equipe de France : L’insouciance des bizuts, une parenthèse dans la tempête bleue
Affaire Pogba : Un cinquième suspect placé en détention provisoire
Euro 2024 : La Russie ne participera pas aux éliminatoires