Scandale FFF : Le Graët est parti, son remplaçant tremble déjà

La Fédération Française de Football a connu une grave crise de gouvernance depuis samedi et la sortie médiatique controversée de Noël Le Graët sur Zinédine Zidane. Indiquant qu’il n’en avait « rien à secouer » si la légende française partait entraîner le Brésil, le Breton a été mis en retrait de la présidence de la FFF. Philippe Diallo assurera l’intérim jusqu’à la fin de l’audit.

Philippe Diallo n’est pas un visage très connu dans le paysage footballistique français. Pourtant, pendant plusieurs jours, c’est lui qui dirigera la première fédération de France. Sa prise de parole était attendue et ce jeudi, il a tenu un discours devant les salariés de la FFF.

« Je sais que vous vivez des moments compliqués »

L’homme de 59 ans tenait à s’exprimer devant les salariés avant de parler à la presse. Selon RMC, de nombreux salariés étaient en visioconférence et le président par intérim de la FFF, vêtu d’un col roulé bleu, s’est adressé à eux sur un ton très calme : « J’assume l’intérim jusqu’à la fin de l’audit. Et en fonction des conclusions de cet audit, des décisions seront prises. La fédération aura 15 jours pour répondre au premier rapport provisoire des enquêteurs. Je sais que vous vivez des moments compliqués. Mais je vous demande de continuer à travailler dans la confiance ». Philippe Diallo a également tenu à adresser ses pensées à Florence Hardouin, directrice général de la FFF hospitalisée après avoir appris sa mise à pied.

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com