Scandale FFF : Le Graët trahi par un proche

La descente aux enfers continue pour Noël Le Graët. Mis en retrait de la présidence de la FFF par le comex suite à ses propos sur Zinédine Zidane, le président déchu fait maintenant l’objet d’une enquête ouverte contre lui pour harcèlement moral et sexuel. Et en attendant le verdict de l’audit diligenté par le Ministère des sports, Philippe Diallo, son successeur apprécie son nouveau rôle.

Depuis quelques semaine, Noël Le Graët est au cœur d'une tempête médiatique qui l'a vu se mettre en retrait de ses fonctions de président de la FFF et l'intérim est assuré par Philippe Diallo, un proche de Noël Le Graët. En tout cas, il faisait partie de sa liste lors des élections de 2021. Désormais intérimaire, Diallo est ambitieux.

« Philippe Diallo s’affiche »

Et quand on goûte au pouvoir, généralement, on ne veut plus le quitter. Ça semble être le cas pour Philippe Diallo, qui, selon Jacques Vendroux, journaliste sur Europe 1, pourrait ambitionner de devenir président de la FFF à plein temps : « On parle de Noël Le Graët, on parle de son successeur ce qui me semble normal dans les conditions actuelles et là maintenant il y a carrément Philippe Diallo qui s’affiche. C’est-à-dire qu’il dit maintenant clairement : ‘je pourrais assumer le poste de président.’ Donc, il est déclaré. Et s’il s’autodéclare, ça veut dire qu’il a de bonnes raisons. Il l’a dit dans L’Équipe, il a des ambitions. C’est la première fois. »

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com