Scandale FFF : Le remplaçant de Le Graët a déjà menti, une polémique explose

En l'absence de Noël Le Graët, mis à pied après ses propos polémiques sur Zinédine Zidane, Philippe Diallo assure l'intérim. Avant de prononcer ses premiers mots devant la presse, celui qui occupait le rôle de vice-président délégué de la FFF a tenu un discours rassurant devant les salariés. Mais voilà que les premières casseroles apparaissent.

Noël Le Graët mis à pied par le comité exécutif de la FFF, c'est Philippe Diallo qui assurera l'intérim. Vice-président délégué, l'homme de 59 ans accède à al fonction suprême. Avant de prendre ses fonctions, il a tenu à s'adresser aux salariés. « J’assume l’intérim jusqu’à la fin de l’audit. Et en fonction des conclusions de cet audit, des décisions seront prises. La fédération aura 15 jours pour répondre au premier rapport provisoire des enquêteurs. Je sais que vous vivez des moments compliqués. Mais je vous demande de continuer à travailler dans la confiance » aurait confié Diallo lors d'une visioconférence.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Il a parlé devant les salariés avec des belles intentions »

Comme indiqué par Daniel Riolo, Diallo est également revenu sur le fameux plan social, qui avait fait débat ces derniers mois. « Il a parlé devant les salariés avec des belles intentions. Il est aussi revenu sur un épisode douloureux qui a marqué les salariés de la FFF ces dernières années, c’est le fameux plan social,…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com