Scandale Le Graët : Après la tempête, une révolution se prépare

Alors que Noël Le Graët a été mis en retrait à cause de ses nombreux écarts de conduite, la FFF va évoquer son cas et son avenir ce jeudi matin. En parallèle, la fédération française de football prévoit de lancer une énorme révolution avec ses arbitres.

Pointé du doigt pour son attitude et ses déclarations condamnables, Noël Le Graët a été mis en retrait de sa fonction de président de la FFF. Ce jeudi matin, le Comex de la fédération française de football a programmé une réunion au cours de laquelle le cas de son ex-patron doit être étudier. De surcroit, le comité exécutif de la plus haute instance du football de l'hexagone a prévu de révolutionner le travail de ses arbitres.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

«On est partisans d'une sonorisation de A à Z»

D'après les informations de L'Equipe, Éric Borghini, le président de la commission fédérale des arbitres (CFA), a réuni les arbitres à Clairefontaine ce mercredi pour leur faire part de son nouveau plan d'action. Une stratégie révolutionnaire qui devrait être développée lors du rassemblement de ce jeudi matin. « Nous devons avoir un arbitrage beaucoup plus en phase avec le football. C'est le souhait de la LFP et des clubs, et c'est un souhait que partage la Fédération. On veut plus de fluidité dans le jeu, de l'intelligence et de la psychologie. D'ailleurs, sans qu'on le leur dise, les arbitres, qui sont des…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com