Scandale Le Graët : «Il me faisait vivre un enfer»

Mis en retrait de sa fonction de président de la FFF à cause de ses attaques à l'encontre de Zinedine Zidane, Noël Le Graët est accusé par plusieurs femmes de harcèlement sexuel. D'ailleurs, une ancienne collaboratrice de l'ex-patron de la fédération française de football est sortie du silence dernièrement pour dénoncer à son tour ses agissements.

Après avoir attaqué gratuitement la légende Zinedine Zidane, Noël Le Graët a été mis en retrait de sa fonction de président de la fédération française de football. Pour ne pas arranger ses affaires, le désormais ex-patron de la FFF est accusé par plusieurs femmes de harcèlement sexuel. Et ce jeudi, c'est une ancienne collaboratrice de la société que dirigeait Noël Le Graët à Guingamp qui a brisé le silence, et ce, en gardant l'anonymat.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

«C’était un chasseur, qui était malade du zigouigoui »

« Combien de fois m’a-t-il dit: ‘tu dois être une chaude’, ‘il n’y a pas de mal à se faire du bien’? Il ne pense qu’en dessous de la ceinture », dénonçant des propos déplacés jour et nuit de la part de Noël Le Graët, avant d'en rajouter une couche : « (Lorsqu'il rentrait d'un repas professionnel arrosé) Je me disais : attention. L’alcool le désinhibait. Tout le monde le savait (qu'il avait un comportement déplacé). On disait entre nous que c’était un chasseur, qu’il était malade du zigouigoui ».

«Quand je lui…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com