Scandale Le Graët : «Des femmes de joueurs» impliquées ?

Le scandale Noël Le Graët secoue le football français. Ce mardi, le parquet de Paris a ouvert une enquête pour harcèlement moral et sexuel, suite aux dénonciations de plusieurs femmes ces derniers jours. Au sein de la ville de Guingamp, on ne nie pas le caractère séducteur du président de la Fédération française football. Il aurait également tenté de charmer la femme de certains joueurs.

Les propos de Noël Le Graët sur Zinédine Zidane et la polémique qui s'en est suivie ont permis aux médias de parler de certaines dérives au sein de la Fédération française de football. Depuis des mois, d'anciennes collaboratrices et employées se battent pour dénoncer le comportement du dirigeant, âgé de 81 ans. « Alors que je me sens compétente et légitime car j’ai réussi à faire des choses même dans la difficulté, excusez-moi du terme mais mon président me voit comme deux seins et un cul en fait » avait déclaré Sonia Souid, agente de joueurs. Une première étape a été franchie ce mardi puisque le parquet de Paris a décidé d'ouvrir une enquête pour harcèlement moral et sexuel.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Le Graët nie les accusations

Mis à pied mercredi dernier, Noël Le Graët a réagi à ces accusations. Il « dément toutes (les) accusations de harcèlement moral ou sexuel » dans des propos rapportés par l'AFP. Mais à Guingamp, ville dont il a été maire entre 1995 et 2008, on ne nie pas…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com