Scandale Le Graët : La France bientôt sanctionnée par la FIFA ?

Le football français est en pleine tempête. Noël Le Graët et Florence Hardouin ont été mis à pied ce mercredi en raison de nombreuses polémiques. La FIFA pourrait-elle se mêler et sanctionner la France ? Selon Romain Molina, elle pourrait le faire, mais devrait demeurer silencieuse pour ne pas froisser Emmanuel Macron. Explications.

Après une dernière Coupe du monde satisfaisante, le football français traverse une crise, qui n'a plus été vue depuis 2010 et le scandale de Knysna. Une crise, qui a débuté dimanche soir, après les propos polémiques de Noël Le Graët à l'égard de Zinédine Zidane. Un dérapage, qui a permis de remettre au goût du jour, certaines affaires sombres. Il est notamment question de harcèlement moral et sexuel. Ces dernières heures, Noël Le Graët et Florence Hardouin, directrice générale, ont été mis à pied. Pour l'heure, l'équipe de France est épargnée, mais la FIFA pourrait, sur le papier, se saisir du dossier. Selon Romain Molina, l'instance refusera certainement de le faire en raison de l'amitié entre Emmanuel Macron et son président, Gianni Infantino.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Si la FIFA pourrait sanctionner, la France ? Bien sûr »

« Si la FIFA pourrait, sur le papier sanctionner, la France ? Bien sûr, mais il y a une amitié réelle entre Gianni Infantino et Emmanuel Macron. Une partie des bureaux de la FIFA a été délocalisée à Paris.…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com