Scandale - Zidane : En «faillite», Le Graët est enfoncé par le gouvernement

Depuis ses propos injurieux notamment à l'encontre de Zinédine Zidane, Noël Le Graët a été écarté de ses fonctions de président de la fédération française de football. Cette décision du comex a déjà été saluée par la ministre des Sports et ce vendredi, Amélie Oudéa-Castéra enfonce l'ancien patron de la 3F.

Dimanche 8 janvier, Noël Le Graët s'est attiré les foudres de l'opinion publique après ses propos insultants à l'encontre de Zinédine Zidane lors de l'émission Bartoli Time sur RMC. Immédiatement, Amélie Oudéa-Castéra avait réclamé des excuses du président de la 3F et ce dernier a ensuite été écarté de ses fonctions, laissant place à un scandale retentissant.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

«C'est une volonté de réaction que j'ai saluée»

Trois jours après ce nouveau dérapage de Noël Le Graët, le comité exécutif de la FFF prenait la décision d'écarter l'ancien maire de Guingamp de la présidence de l'instance, poste assuré par Philippe Diallo le temps de l'intérim. Dans un entretien accordé à la Dépêche du Midi, la ministre des Sports s'est une nouvelle fois exprimée sur ce sujet : «Le Comité exécutif a pris la décision de le mettre en retrait (le 11 janvier dernier). C'est une volonté de réaction que j'ai saluée. Ses membres ont fait le choix d'attendre les conclusions de l'audit de l'Inspection générale de l'Éducation pour prendre une décision plus définitive…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com