Scott Wisemantel, entraîneur adjoint de l'Australie, démissionne

Scott Wisemantel lors de son passage à Montpellier entre 2015 et 2017. (F. Lancelot/L'Équipe)

L'Australien Scott Wisemantel, 52 ans, très expérimenté en Coupe du monde, a quitté jeudi ses fonctions au sein du staff des Wallabies, où il était l'adjoint de Dave Rennie.

À huit mois de la Coupe du monde en France (8 septembre-28 octobre), Scott Wisemantel (52 ans) l'entraîneur adjoint de l'Australie, a présenté sa démission. Il avait rejoint le staff des Wallabies sous la direction du sélectionneur néo-zélandais Dave Rennie en 2020, après 18 mois dans un rôle similaire avec l'Angleterre, alors dirigée par Eddie Jones.

lire aussi : Urios, Lancaster, Collazo, Bru... la valse des entraîneurs sur les bancs du Top 14

Entraîneur adjoint lors des quatre dernières Coupes du monde avec l'Australie, les Samoa, le Japon et l'Angleterre, il a aidé cette dernière à atteindre la finale en 2019.

La Fédération australienne de rugby a indiqué qu'il voulait passer plus de temps avec sa famille et privilégier ses intérêts commerciaux en dehors du sport. « Scott est un homme de premier ordre et l'un des meilleurs entraîneurs avec lesquels j'ai travaillé, a déclaré Rennie au sujet de l'ancien coach des arrières de Lyon (2014-2015) et de Montpellier (2015-2017). Il est extrêmement respecté dans le monde entier, a une montagne d'expérience au niveau international et une relation incroyable avec nos joueurs. » L'Australie n'a remporté que cinq de ses 14 tests l'an dernier.

lire aussi : Toute l'actu du rugby