Scottie Barnes (Toronto) élu rookie de l'année

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ce samedi, Scottie Barnes (Toronto) a remporté le trophée de rookie de l'année en NBA devant Evan Mobley (Cleveland) et Cade Cunningham (Detroit).

Drafté en 4e position par les Toronto Raptors, Scottie Barnes a été récompensé du trophée de rookie de l'année ce samedi. Il termine devant l'intérieur des Cavaliers Evan Mobley et le meneur des Pistons Cade Cunningham.

Pour sa première en saison en NBA, l'ailier fort (15 points et 8 rebonds de moyenne) s'est imposé dans le cinq majeur de la franchise canadienne. L'Américain de 20 ans a bénéficié de l'excellente deuxième partie de saison des Raptors. Barnes a contribué à la remontée de Toronto au sein de la conférence Est (5e place) pour se qualifier en playoffs sans passer par le play-in tournament.

lire aussi

Scottie Barnes (Toronto), blessé à la cheville, est forfait pour le match 2 face à Philadelphie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles