Sebastian Korda, vainqueur de Daniil Medvedev à l'Open d'Australie : « Sûrement l'un des meilleurs matches de ma carrière »

Sebastian Korda serre le poing lors de sa victoire face à Daniil Medvedev. (H. McKay/Reuters)

Pour le deuxième Open d'Australie depuis ses débuts sur le circuit, Sebastian Korda a éliminé Daniil Medvedev, double finaliste à Melbourne (7-6, 6-3, 7-6). L'Américain admettait avoir certainement joué un des meilleurs matches de sa carrière.

« Que retenez-vous de votre victoire en trois sets face à Daniil Medvedev ?
C'est sûrement l'un des meilleurs matches que j'ai joué de toute ma carrière. Je suis resté fidèle au plan de jeu que j'avais. J'ai pensé positivement pendant toute la rencontre. Peu importe ce qu'il se passait, j'ai continué d'aller de l'avant.

Dans le troisième set, Medvedev est presque parvenu à revenir. Ensuite dans le tie-break, trois balles de matches vous échappent. Que vous êtes-vous dit pour rester dans le match ?
Je n'ai vraiment pensé à rien, pendant tout le match. Je me suis simplement concentré sur le fait de n'avoir aucune pensée négative. C'est mon nouvel objectif, je ne veux qu'une énergie positive, quand il y a des pensées négatives, ça m'emmène vers la mauvaise direction. Donc peu importe ce qu'il se passe, je veux juste continuer d'aller de l'avant, penser positivement. C'est ce que j'ai fait pendant le match. Quand il a pris mon service, je me suis dit : "Ce n'est pas grave. Pense au prochain point, ne t'inquiète pas, continue." Ça vient un peu de ma mère, qui a toujours favorisé le fait d'avoir une bonne attitude, j'essaie juste de poursuivre cet état d'esprit et de l'appliquer tout le temps.

lire aussi : Medvedev : « J'ai été en dessous du niveau qu'il fallait pour gagner »

Vous aviez aussi bien commencé l'année à Adélaïde (finale perdue contre Novak Djokovic). À quel point ce match-là vous a aidé aujourd'hui ?
J'ai toujours su, ou plutôt j'ai toujours entendu que je pouvais être un très bon joueur de tennis. Maintenant, j'essaie juste de m'entourer des bonnes personnes, de construire une équipe solide autour de moi pour continuer. Je sens que je grandis en tant que joueur et en tant que personne, j'essaie juste de faire de mon mieux, de m'amuser, d'en profiter. Les bonnes choses viendront. »

lire aussi : Le tableau du simple messieurs

lire aussi : Toute l'actu de l'Open d'Australie