Sebastian Vettel explose le record de Barcelone

FORMULE 1 – Pour cette avant-dernière journée de tests, Ferrari a recherché la performance pure… Avec succès. Sebastian Vettel a balayé le record de la piste, établi la veille, de près d’une seconde.

(Crédit Getty)
(Crédit Getty)

Tombé mercredi, le record (non officiel) du Circuit de Catalunya n’aura pas tenu longtemps. Aux 1’18’’047 de l’Australien la veille, Sebastian Vettel a répliqué ce jeudi, en claquant un magistral 1’17’’182. Il devient le premier, et unique à ce jour, pilote à descendre sous la barre la minute 18 à Barcelone. Comme le pilote Red Bull, l’Allemand a signé ce chrono hallucinant avec les gommes hyper tendres, les composés les plus extrêmes de la gamme Pirelli en matière de tendreté. Avec 182 tours réalisés, la Ferrari a démontré une fois de plus sa fiabilité.


Derrière le Cheval cabré, le reste du “podium” honorifique du jour constitue une surprise. Kevin Magnussen, en composés super tendres, a signé le deuxième temps, à plus d’une seconde toutefois du leader. Pierre Gasly a pour sa part pris la troisième place. Le pilote Toro Rosso a bouclé les 4,655 km du circuit catalan en 1’18’’363. Renault s’est également montré à son avantage. Nico Hülkenberg et Carlos Sainz ont terminé la journée respectivement aux 4e et 5e place.


Les pilotes Mercedes, tous les deux en piste ce jeudi encore, pointent plus loin au classement. Huitième et neuvième, Lewis Hamilton et Valtteri Bottas ont employé leur temps au volant de leur monoplace en simulation de course, d’où des temps bien plus lents que leur principal adversaire au titre. Les hommes de la Flèche d’Argent ont bouclé à eux deux plus de 180 tours.


Toutes les équipes ont encore une fois connu une journée productive. Y compris McLaren. Malgré une petite heure perdue dans la matinée en raison (encore une fois) d’une fuite d’huile, Stoffel Vandoorne a tourné à 148 reprises, signant le sixième temps de la journée.

À lire aussi