La secrétaire d’Etat Chrysoula Zacharopoulou visée par deux plaintes pour viol

Ludovic MARIN / AFP

ENQUETE - La secrétaire d’Etat chargée du Développement, de la Francophonie et des Partenariats internationaux est accusée de viol, une enquête a été ouverte

Après Damien Abad et Gérald Darmanin, un troisième membre du gouvernement est accusé de violences sexuelles. Deux plaintes pour viol visent en effet la secrétaire d’Etat Chrysoula Zacharopoulou, apprend 20 Minutes auprès du parquet de Paris. Selon nos informations, confirmant celles du journal Marianne, une plainte pour viol a été déposée le 25 mai à Paris. Une enquête a été ouverte deux jours plus tard, le 27 mai, confiée à la BRDP (Brigade de répression de la délinquance contre la personne) de la police judiciaire.

Les faits reprochés auraient été commis dans le cadre de sa profession de gynécologue. Les investigations « auront pour objectif de déterminer si les faits sont susceptibles de tomber sous le coup d’une qualification pénale », indique le parquet, ajoutant qu’une deuxième plainte dénonçant des faits de même nature a été déposée le 16 juin. Les faits imputés se seraient aussi déroulés « dans un cadre médical » en 2016 et concerneraient une femme majeure, explique Marianne.

Plusieurs ministres accusés de violences sexuelles

Eurodéputée LREM depuis 2019, Chrysoula Zacharopoulou, 46 ans, a été nommée secrétaire d’Etat le mois dernier. Le précédent gouvernement lui avait confié l’an dernier une mission sur le thème de l’endométriose, un sujet su(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Paris : Un homme arrêté gare d’Austerlitz avec une arme et un gilet pare-balles
Incidents au Stade de France : Trois questions sur la suppression des images de vidéosurveillance
Paris : Un policier jugé pour avoir tiré sans sommation sur une voiture dans le Bois de Boulogne
L'incroyable histoire des lingots d'or pillés dans une épave française et retrouvés aux Etats-Unis
Piqûres sauvages : Un suspect arrêté à Versailles, quatre autres dans les Hauts-de-Seine
Paris : Deux hommes ivres arrêtés après avoir ouvert le feu dans la rue

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles