Quel est le secret derrière le DAS de Mercedes ?

Giorgio Piola
motorsport.com

L'histoire du DAS est étonnante, car le système n'a été découvert qu'au cours des essais hivernaux, grâce à la diffusion de ces tests en direct de Barcelone. Des caméras embarquées ont montré avait même l'intention de porter réclamation si la saison avait démarré en Australie. 

Ferrari SF1000 front suspension

Ferrari SF1000 front suspension <span class="copyright">Giorgio Piola</span>
Ferrari SF1000 front suspension Giorgio Piola
Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Giorgio Piola

Si Mercedes a été la pionnière de cette configuration Ackerman dynamique, elle n'est pas la seule équipe à l'utiliser, selon nos informations. On pense que Ferrari a également sa propre version, l'ayant installée sur sa voiture la saison dernière aux côtés de ce qui semble être un ensemble de direction plus compliqué et l'ayant ré-optimisée lors de la conception de la SF1000. Cela donne un avantage à la Scuderia si elle décidait de s'engager sur la voie du DAS, un concept dont elle discute avec la FIA depuis plusieurs années également.

Lire aussi :

Ferrari a déjà envisagé puis abandonné l'idée d'un système DAS

Son adoption d'un tel système dépendra probablement de deux facteurs : le résultat de toute protestation lancée par Red Bull lorsque la saison commencera enfin et la capacité de compenser le coût de développement, le poids supplémentaire du système et la reconfiguration de l'avant par les gains en termes de temps au tour qui seront possibles.

Il semble que le système ait déjà été utilisé sur la W10. Le DAS est simplement une pièce d'un puzzle plus grand, permettant de mettre en place des angles encore plus agressifs avant de pouvoir manuellement les remettre à zéro dans les lignes droites. Cela présente des avantages en termes de virage et offre également un surplus de vitesse dans les lignes droites, car son utilisation ne se traduit pas seulement par un frottement moins important des pneus mais aussi par un réalignement des roues atténuant les turbulences créées.

Le DAS est un exemple brillant de technologie mise en place par une équipe capable de continuer à démontrer de l'ingéniosité, même pendant une période de stabilité réglementaire.

À lire aussi