Seko Fofana (Lens) : « Peut-être que vous avez envie de me voir ailleurs ! »

Seko Fofana, milieu de terrain et capitaine du RC Lens. (A. Mounic/L'Équipe)

Le capitaine du RC Lens, Seko Fofana, répond avec humour sur cet été particulier, où il est l'objet de multiples sollicitations avec le mercato.

« Comment vous sentez-vous à l'aube de cette saison ?
Ça va très bien, on est très contents d'être à la fin de cette présaison. On va être enfin dans la réalité, on va voir si notre présaison a été de nature à nous permettre de bien débuter.

lire aussi

Seko Fofana (Lens) à propos de son avenir : « Le club sait ce que je veux »

Avec le départ de Cheick Doucouré (à Crystal Palace), qu'est-ce qui a changé pour vous sur et en dehors du terrain ?
Ça se passe très bien, on a eu le temps de se préparer, on a eu un stage, on a beaucoup échangé aussi, sur le terrain et en dehors. Cheick c'est quelqu'un de très spécial pour moi, il était là à mes débuts. Mais dans le foot, il faut savoir passer à autre chose. Le coach arrive à nous créer des automatismes, avec Pat' (Berg), Abdul (Samed) ou Lukasz (Poreba), ça nous permet de créer des repères.

Seko Fofana, milieu de terrain de Lens

« Je ne vois pourquoi je devrais ne penser qu'à partir ou me prendre la tête. »

Comment vivez-vous cette période incertaine de mercato ?
Je suis très tranquille avec ça. Je ne suis pas le seul à décider dans cette situation. Tant que je serai ici, je ferai ce que j'ai à faire. Je prends énormément de plaisir. Peut-être que vous avez envie de me voir ailleurs, je ne sais pas (rire) ! Mais aujourd'hui, ça se passe très bien, il y a eu des recrues, on a une équipe très complète. Je ne vois pourquoi je devrais ne penser qu'à partir ou me prendre la tête.

Seko Fofana, milieu de terrain de Lens

« La réalité, c'est que je suis à Lens aujourd'hui et je prends beaucoup de plaisir à être ici. »

Vous êtes-vous fixé une date limite pour décider de votre avenir ?
Non. Personne n'a la certitude de quoi que ce soit dans le foot. Pour être honnête, comme le coach a dit, on est très heureux ensemble, on travaille bien. Il y a des choses qui peuvent arriver. C'est une situation où beaucoup de personnes se posent des questions, où l'on m'envoie un peu partout. J'essaie de ne pas faire trop attention à ça. La réalité, c'est que je suis à Lens aujourd'hui et je prends beaucoup de plaisir à être ici. Parfois, se projeter de partir, ce n'est pas que ça fait un peu peur mais ces deux saisons sont passées vite. J'ai envie de continuer à prendre du plaisir et je ne prendrai pas de décision à la légère.

Vous allez faire cette saison votre retour en sélection ivoirienne...
On a eu la possibilité d'échanger avec le sélectionneur (Jean-Louis Gasset). Je ne vois pas ça comme un retour, c'est la continuité de ma carrière. Il y a une période où je ne suis pas allé mais aujourd'hui, je ne donne pas spécialement d'importance à ça, ce ne sera pas un retour spécial, juste un vrai plaisir de pouvoir défendre les couleurs de mon pays.

lire aussi

Seko Fofana retrouvera la sélection ivoirienne en septembre

Visez-vous l'Europe avec Lens cette saison ?
Vous peut-être, pas moi. Le but, ce n'est pas de se mettre de la pression. On a fait deux bonnes saisons (7e). C'est vrai qu'on nous attend peut-être plus haut. Cette saison, le Championnat sera une autre réalité car 4 descentes, c'est beaucoup. Donc sur début de saison, je peux pas vraiment vous dire l'objectif. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles