Seko Fofana sur Lens-PSG : « Rester le plus naturel possible »

Seko Fofana s'attend à vivre un « match exceptionnel » ce dimanche soir face au PSG. (P. Lahalle/L'Équipe)

Seko Fofana, capitaine de Lens, espère créer l'exploit et l'emporter dimanche soir (20h45) face au PSG dans le choc au sommet de la Ligue 1.

« Comment abordez-vous ce rendez-vous face au premier de L1 ?
Ça va être un match exceptionnel. Il y a ce réveillon que beaucoup vont passer en famille. Les gens vont vouloir enchaîner par une nouvelle belle soirée et venir assister à du grand spectacle. On va essayer de mettre tout sur ce match et de faire une grande performance.

lire aussi : Toute l'actualité du RC Lens

Que représente pour vous le PSG ?
Personnellement, je me prépare comme si c'était un match normal. Mais il est vrai que cela reste une grande équipe. Ils sont premiers. Il y a énormément de pression face à ce genre d'adversaire. On va rester le plus naturel possible pour être à la hauteur.

Le sens de votre prolongation de contrat, l'été dernier, était-il de disputer ce genre de rencontre à enjeu ?
Je n'ai pas pensé au PSG, mais à être régulier tout une saison. On a la chance d'être deuxièmes. On ne peut pas rivaliser avec le PSG sur toute une saison. Mais on peut être fiers de ce que l'on fait et continuer sur ces bases.

lire aussi : Calendrier et résultats de la Ligue 1

Lens surperforme-t-il ?
Oui, je suis d'accord, parce que ça fait trois ans que le club est revenu en L1 et qu'il évolue en première partie du tableau. On essaye de travailler au quotidien, de conserver vos valeurs, avec le soutien de nos supporters. On prend du plaisir entre nous. Quand on voit nos résultats, on surperforme. On espère continuer à le faire longtemps.

lire aussi : Le classement

Vous avez remporté vos huit matches à domicile sur huit cette saison. Comment y êtes-vous aussi performants ?
Cela fait trois ans que l'on travaille ensemble avec nos partenaires. On a pu renforcer notre groupe. Nos supporters nous soutiennent du début jusqu'à la fin. On a l'habitude de faire face à des situations pas commodes, de retourner des matches où on est menées, même parfois à 10 contre 11. On essaye de ne pas avoir de regrets à la fin. Ce qui explique pourquoi on est récompensés. C'est cet état d'esprit qu'il faut toujours conserver. »