Sekou Doumbouya, le golgoth français qui veut assommer la NBA

RMC Sport

Une prise de balle, une petite feinte, une accélération, et une impulsion folle pour "claquer" un dunk tout en puissance au-dessus de la tête du pauvre Tristan Thompson, l’ancien monsieur Kardashian. Si certains observateurs n’avaient pas encore noté son nom, cette fois tout le monde est prévenu: Sekou Doumbouya vient de faire une entrée fracassante dans le monde de la NBA.

Grâce à une action de classe lors du match Cleveland-Detroit (113-115) dans la nuit de mardi à mercredi, le basketteur franco-guinéen, tout juste 19 ans, enflamme depuis quelques heures les réseaux sociaux. De ce côté de l’Atlantique – chauvinisme oblige – mais surtout de l’autre, où le monde du basket américain salue les qualités athlétiques du jeune ailier fort. Un phénomène de précocité à qui l’avenir pourrait assez vite sourire…

Drafté à 18 ans parmi les tout meilleurs

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Entre Doumbouya et la NBA, l’histoire a officiellement commencé le 20 juin dernier, lors de la fameuse draft, la sélection des meilleurs jeunes par les équipes du championnat nord-américain. Avant l’événement, "Sekou", qui sortait d’une saison en Jeep Elite avec le Limoges CSP, était annoncé par les médias spécialisés dans le top 10 des joueurs les plus rapidement piochés. Autrement dit, Doumbouya pouvait aussi faire aussi bien, voire mieux que Frank Ntilikna, le Français sélectionné le plus haut de l’histoire à la draft (8e position par les New York Knicks en 2017)....

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi