Sepp Kuss s'impose pour la première dans les Pyrénées, Guillaume Martin craque

·1 min de lecture
Sepp Kuss s'impose pour la première dans les Pyrénées, Guillaume Martin craque

par Arthur Cremers (iDalgo)

Pour débuter l'aventure pyrénéenne du Tour de France 2021 entre Céret et Andorre-la-Ville, une énorme échappée a pris forme après quelques kilomètres de course. Ainsi, 32 coureurs se sont retrouvés devant et ont compté jusque 10'40" d'avance sur le peloton. Et le meilleur d'entre eux a été Sepp Kuss. Le coureur de la Jumbo-Visma a réalisé un joli numéro dans le col du Beixalis en résistant à sa petite défaillance et au retour d'Alejandro Valverde. Au final, l'Américain a devancé l'Espagnol de la Movistar et le Néerlandais Wout Poels (Bahrain Victorious) à l'arrivée. Les favoris ont quant à eux passé la ligne près de 5'00" plus tard et malgré les nombreuses attaques dont il a été victime, Tadej Pogacar (UAE Emirates) a résisté pour neutraliser les écarts. Il y a tout de même un gros perdant dans le top 10 du général. Guillaume Martin (Cofidis), lâché après la Port d'Envalira, n'aura jamais revu ses concurrents directs et perd sa deuxième place. Il est neuvième à 7'58" de Pogacar. Le nouveau podium est complété par Rigoberto Uran (EF Education-Nippo) et Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma). À noter que Nacer Bouhanni, sprinteur de la Cofidis, a abandonné en milieu de journée.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles