Sept Français passent le cut aux PQ3

Joël Stalter, en course pour garder sa carte sur le DP World Tour. (SM/EXPA/Presse Sports)

Après quatre jours de compétition, sept Français passent le cut tandis que les 11 autres voient malheureusement leur objectif de DP World Tour s'achever. Deux tours restent à disputer et les 25 premiers et ex aequo accéderont au circuit européen 2022 / 2023.

C'est à Salou, en Espagne, que se déroule la finale des cartes permettant la qualification, la saison prochaine, sur le DP World Tour.

Joël Stalter réalise un tournoi très sérieux en effectuant pour son quatrième tour, 8 birdies. Avec un total de -18, il se place à en 3e position. L'ancien joueur de Berkeley est suivi par David Ravetto, 10e à -14.

Gary Stal et Mike Lorenzo-Vera sont 17es avec un total de -13 alors qu'Ugo Coussaud est 21e à -12.

Clément Berardo ainsi qu'Adrien Saddier sont les derniers qualifiés pour les deux derniers tours de cette finale des cartes. Les deux Français sont 41es à -8.

Malheureusement pour les 11 Français restants, le tournoi des PQ3 se termine après ce quatrième jour de compétition. Les 25 premiers et ex aequo accéderont au circuit européen 2022/2023, qui démarrera en Australie la semaine prochaine.

Parmi les éliminés notables, en plus des Français Grégory Havret, Robin Roussel ou Grégory Bourdy, les multiples vainqueurs sur le Tour Andrea Pavan, Kristofer Broberg et surtout Lucas Bjerregaard descendent également sur le Challenge Tour.