Sergio Garcia serait-il en passe de quitter le PGA Tour ?

Sergio Garcia, ici au Saudi International 2022, est pressenti pour jouer la LIV Golf International Series. (DR)

Suite à un incident de règle lors du premier tour du Wells Fargo Championship, Sergio Garcia, sous le coup de la frustration, a ouvertement laissé entendre qu'il allait quitter le PGA Tour.

Un banal incident de règle, comme les tournois du monde entier en connaissent chaque semaine, fait l'effet d'une petite bombe. Ce jeudi, lors du premier tour du Wells Fargo Championship sur le PGA Tour, Sergio Garcia part à la recherche de sa balle envoyée vers un obstacle d'eau sur le 10. L'Espagnol dispose, comme le veut la règle, de trois minutes pour effectuer cette recherche. Mais à sa grande surprise, le chronomètre de l'arbitre est enclenché alors qu'il n'a pas encore entamé cette quête de la pelote égarée.

Lorsque l'arbitre lui explique qu'il a dépassé d'une minute trente le délai imparti, le sang du vainqueur du Masters 2017 bouillonne : « J'ai hâte de quitter ce circuit, lance-t-il tout haut. Plus que quelques semaines et je n'aurai plus à avoir affaire à vous. »

Une pique lourde de sens, que Garcia n'a pas commenté suite à sa partie, à quelques semaines du début de la LIV Golf International Series. Une douzaine de joueurs, dont Garcia, auraient ainsi demandé la permission au PGA Tour de disputer la première étape de cette série de huit tournois richement dotés, financés par l'Arabie saoudite. Et la réponse du circuit nord-américain devrait être rendue avant le 10 mai.

Un peu plus tôt cette semaine, les Anglais Lee Westwood et Richard Bland ont confirmé qu'ils avaient demandé des « release » similaires pour prendre part au tournoi londonien de Liv Golf qui aura lieu du 9 au 11 juin sur le Centurion Golf Club.

lire aussi

Toute l'actualité du PGA Tour

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles