Sergio Perez (Red Bull) domine les essais libres 3 du GP d'Azerbaïdjan

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Tout va bien pour Sergio Perez. (S. Boué/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Déjà auteur du meilleur temps vendredi, Sergio Perez a dominé les essais libres 3 du GP d'Azerbaïdjan samedi. Il a devancé la Ferrari de Charles Leclerc et la Red Bull de son équipier Max Verstappen.

Comme la veille, Sergio Perez (Red Bull) a une nouvelle fois été le plus rapide vendredi en début d'après-midi, lors de la troisième séance d'essais libres du GP d'Azerbaïdjan. Décidément, après sa victoire à Monaco, plus rien n'arrête le pilote mexicain. Il a devancé Charles Leclerc et Max Verstappen.

lire aussi

Le classement des essais libres 3

À l'occasion du GP de Bakou, Ferrari a décidé vendredi de rouler avec ce nouvel aileron arrière essayé pour la première fois à Miami. Moins d'appui dans le deuxième secteur tourmenté autour de la vieille ville mais une meilleure vitesse de pointe dans l'interminable ligne droite de l'avenue des Pétroliers qui ramène aux stands. À ce jeu-là, Leclerc, sans bénéficier d'une quelconque aspiration comme la veille, a réussi à se mêler dans la lutte pour les meilleurs temps, juste devancé par Sergio Perez. Le Monégasque termine cette séance devant Max Verstappen, gêné dans son ultime chrono par Fernando Alonso et Carlos Sainz.

lire aussi

Ferrari doit rectifier le tir à Bakou

Impressionnante prestation de Pierre Gasly qui, en gommes dures, a réussi à signer un très joli chrono sur son Alpha Tauri (meilleur temps des autres à mi-séance, devant Russell et Hamilton, puis 7e de la séance juste derrière les McLaren) avant que la chasse aux chronos ne débute à dix minutes de la fin.

En revanche, catastrophique chrono de Lewis Hamilton (12e, à plus de deux dixièmes de Russell) dont le moteur a été réduit en performance lors de ces EL3 pour préserver son kilométrage provoquant la surprise du champion. Le Britannique aura le second moteur, introduit à Barcelone, pour les qualifs puis la course.

lire aussi

Sa saison, sa carrière, sa retraite : Lewis Hamilton (Mercedes) se confie sans détour

La séance de qualifications aura lieu samedi, à 16 heures.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles