Serie A : le changement, c'est flippant

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

C'est bien connu, Antonio Conte n'est pas un homme de compromis. C'est précisément en s'accrochant à ses principes - un mercato dispendieux, un plan tactique millimétré - que le Mister est devenu le premier entraîneur depuis 2012 à faire tomber la Juventus de son piédestal en Serie A. Quand on lui a dit que l'Inter voulait dégager des dizaines de millions de plus-values sur le mercato estival à venir, l'ex-Juventino a donc logiquement pris ses jambes à son cou. Antonio Conte, qui pourrait prochainement être remplacé par Simone Inzaghi au sein du club lombard, ne veut pas d'une équipe au rabais. Les tifosi nerazzurri non plus. Surtout quand la Juventus, elle, bûche pour rapatrier Massimiliano Allegri, l'homme qui a emmené deux fois la Vieille Dame en finale de C1 en 2015 et 2017. À se demander si le règne en Italie de l'Inter n'est pas prêt de s'achever, alors qu'il…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles